chargement…

La traduction, ça coûte combien ?

Nous avons recueilli l’expertise de la société In Fine Traduction pour savoir combien ça coûte la traduction.

Vous avez besoin de traduire votre site internet, votre blog ou bien votre documentation technique ? Vous vous êtes donc surement demandé « mais combien ça va me coûter ? ». Dans cet article, nous allons essayer de décrire les différents facteurs à prendre en compte pour calculer le coût.

 

La traduction, ça coûte combien ?

 

Les prix sont-ils différents en fonction des langues ?

 

Eh bien oui, les prix varient d’une combinaison linguistique à une autre. Ainsi, plus la combinaison linguistique est courante, et, par conséquent, plus il est aisé de trouver un traducteur, moins le coût sera élevé. On peut par exemple citer anglais<>français, italien<>français ou bien encore espagnol<>français. A contrario, plus la combinaison linguistique est rare, plus le prix sera élevé, c’est le cas notamment des combinaisons linguistiques incluant des langues nordiques (norvégien, suédois, danois etc.) ou des langues régionales, par exemple le breton ou le basque.

 

Les prix sont-ils calculés au mot, à la phrase ou à la page ?

En traduction technique (par opposition à la littéraire) il est d’usage de calculer le prix en fonction du nombre de mots sources. Les mots sources sont les mots du document d’origine, par opposition aux mots cibles, qui sont les mots contenus dans la version traduite du document.

Je voudrais faire traduire les modes d’emploi de plusieurs de mes produits, ils sont quasi-identiques à l’exception de quelques phrases, dois-je payer le même prix pour toutes les notices ?

Eh bien non. En effet, la plupart des agences de traduction et des traducteurs indépendants possèdent des logiciels d’aide à la traduction, appelés outils de Traduction Assistée par Ordinateur.

 

Alors, comment cela fonctionne-t-il ?

Il faut vous imaginer un tableau. Dans chaque ligne de ce tableau, il y a une phrase de votre document. Dans la colonne de gauche, se trouve le texte d’origine, dans la colonne de droite, la traduction de ce texte. Le logiciel va enregistrer toutes les phrases ainsi que leur traduction et créera ce qu’on appelle une « mémoire de traduction ». Ainsi, lorsque le traducteur entrera votre deuxième mode d’emploi dans le logiciel, ce dernier comparera toutes les phrases du mode d’emploi déjà traduit avec celle du nouveau mode d’emploi. Toutes les phrases parfaitement identiques dans les deux documents seront automatiquement traduites (le logiciel insèrera automatiquement la traduction sauvegardée).

Quelle incidence sur le prix ?

Lors de la traduction de votre premier document, vous devrez payer chaque mot « au prix fort ». Néanmoins, lors de la traduction de vos autres documents similaires, un pourcentage de réduction (variant d’une agence à une autre et d’un traducteur à un autre) sera appliqué.

 

Les mémoires de traduction peuvent-elle être appliquées à tous types de documents ?

Théoriquement oui. Néanmoins, pour certains types de documents, dont le contenu n’est que très peu répétitif (comme les emails, communiqués de presse ou bien articles scientifiques) les mémoires de traduction n’ont que très peu d’intérêt.

 

Y a-t-il d’autres frais qui peuvent s’ajouter ?

Oui, on peut citer les frais de mise en page, de gestion de projet ou de traduction en urgence.

Les frais de mise en page concernent le recours à des outils de PAO (Publication Assistée par Ordinateur, comme InDesign© ou Photoshop©) pour les documents à la mise en page complexe devant être retouchée suite à une traduction. Par exemple, l’anglais étant beaucoup plus concis que le français, l’espace alloué au texte anglais est bien moindre que celui alloué au texte français.

Les frais de gestion de projet ne sont pas facturés par toutes les agences. Ils peuvent s’appliquer lorsqu’il s’agit de gérer des projets volumineux : gros volume de mots à traduire dans plusieurs langues.

Enfin, il existe également des frais de traduction en urgence.

 

Pour conclure, pourquoi faire appel à une agence de traduction ?

Les agences sont en mesure de gérer tous types de projets allant de la simple traduction d’un email à un mode d’emploi en 15 langues.

Elles travaillent avec un réseau de traducteurs indépendants, leur permettant ainsi de pouvoir proposer une grande variété de combinaisons linguistiques mais aussi de domaines de spécialisation. En effet, chaque traducteur est spécialisé dans un domaine (scientifique, juridique, médical, informatique etc.).

Les agences possèdent également des licences de logiciels que les traducteurs indépendants ne possèdent pas (généralement lié au coût des licences…).

Enfin, faire appel à une agence vous fait gagner du temps. Il vous suffit de faire parvenir votre document, l’agence se charge elle-même de trouver tous les traducteurs et de résoudre les problèmes qui pourraient survenir.

 

traduction

La traduction, ça coûte combien ?

Temps de lire : 3 min
0